CONCOURS 2024 : à vos plumes !

Le coup d'envoi est lancé pour la saison 2024 du concours des JEUX FLORAUX MÉDITERRANÉENS. 
Cette année nous avons encore davantage simplifié les modalités de participation.
Demandez le règlement complet à Elizabeth VINSANT :
[email protected]

VENEZ NOMBREUX ! On vous dit tout ici ! Entrée libre. Accès PMR.

PARTIE 1 : REMISE DES PRIX JEUX FLORAUX MEDITERRANEENS 2023

Les lauréats 2023 sont :

  • CONCOURS ADULTES : 

- PREMIER PRIX DU POEME, Jacqueline PARIS, pour "Désert",
- DEUXIEME PRIX DU POEME, Alhas FONEAN, pour " Verbe d'Amour",
- TROISIEME PRIX DU POEME, Nathalie VINCENT-ARNAUD, pour "Noms Migrants".
- PREMIER PRIX DU RECUEIL : "Une perle sur mon corsage" de Monique-Marie IHRY.

  • CONCOURS JEUNES POETES :

- PREMIER PRIX DU POEME INDIVIDUEL JEAN JOUBERT : Lola BERTHOME, 20 ans, pour " Le Buveur de Souvenir".
- DEUXIEME PRIX DU ¨POEME INDIVIDUEL JEAN JOUBERT : Hugo THURIN-POUEYT, 15 ans, pour" Le Printemps".
- PREMIER PRIX DU RECUEIL COLLECTIF pour la classe de CM1 de l'école Robert FOURNIER de ST JEAN DE CORNIES.
- DEUXIEME PRIX DU RECUEIL COLLECTIF pour la classe de CM1/CM2 Ste Marie de Castries.

PARTIE 2 : LES JOUTES POETIQUES EN LIVE, avec vote du public

Une grande première cette année !
Vous écrivez de la poésie ?Venez le Jour même avec votre poème de moins de 30 vers et présentez-le sur scène au  micro. C'est le Public qui élira les 3 premiers lauréats Jeunes et Adultes.

MAIS AUSSI...

  • De la Musique avec : Edouard LAURES, guitare et chant, LE GITAN NOIR (Flamensoul) et le trio la COMPAGNIE DU JAZZ (trompette, saxo, trombone).
  • Des stands pour mieux nous connaître : Venez à la rencontre de la Médiathèque de Castries et de son équipe, partenaire du projet, mais aussi de Poètes sans Frontières, à l'initiative de cette manifestation. 
  • Un atelier de poèmes en libre accès sera proposé à qui le souhaite : vous pourrez écrire un poème que vous aimez (de vous ou d'un poète connu) sur un petit papier à accrocher à un fil suspendu.
  • Une buvette solidaire : les bénéfices iront aider les familles ukrainiennes (187 personnes concernées) que nous soutenons depuis le début du conflit avec SOS FAS. Une collecte séparée sera également proposée à ceux qui souhaitent donner davantage pour notre cause.
  • VERRE DE L'AMITIE OFFERT et séances de dédicaces des Poètes sans Frontières publiés en fin de manifestation.

JEUX FLORAUX MEDITERRANEENS 2023 : NOUVEAU REGLEMENT

De nouvelles dates et un règlement simplifié avec des tarifs en baisse sont proposés pour cette mouture 2023, qui a la particularité désormais de se caler sur le calendrier scolaire. Clôture : le 15/03/2033, avec une remise des prix début juin. Demandez le règlement à : [email protected]
(clic sur le lien)

INFO FLASH :
LA CEREMONIE DE REMISE DES PRIX DES JEUX FLORAUX MEDITERRANEENS 2022  est programmée pour SAMEDI 19 NOVEMBRE 2022 à la Médiathèque de Castries.
Le palmarès 2022 vient d'être envoyé aux candidats.
Bientôt sur ce site et sur les médias le Communiqué de presse officiel et l'affiche, avec le programme de la manifestation.


LA FÊTE POETIQUE A BUT HUMANITAIRE LES AUTOMNALES POETIQUES se tiendront au même endroit et à la même date, en après-midi. 

à suivre sur ce site...

CEREMONIE DE REMISE DES PRIX

JEUX FLORAUX MEDITERRANEENS 2022 CONCOURS ADULTES.
Rendez-Vous SAMEDI 14 NOVEMBRE 2022 de 10h30 à 12h30 à l'Auditorium de la Médiathèque Métropolitaine à Castries.


Cette année 6 Lauréats seront récompensés : 2 PRIX DU RECUEIL et 4 PRIX du POEME.
Sur 87 demandes de renseignements,seuls 21 personnes ont été évaluées à travers leurs œuvres, et 6 personnes récompensées.

En présence de Mme le Maire de Castries, également Vice-Présidente de Montpellier-Métropole et du Conseil Général de l'Hérault, de Mme THERY, Adjointe à la culture de Castries, et de M. Vital HEURTEBIZE, Prészident de PSF, à qui sera rendu un hommage poétique en fin de Matinée.

Tout ce qu'il faut savoir sur nos Jeux Floraux Méditerranéens

PROCHAIN CONCOURS

Le Nouveau concours 2022 est ouvert du 15/02/2022 au 30/06/2022 !

LE CONCOURS 2021


Ce fut un concours à rebondissement sur fond de covid, confinements, annulations et reports... ouvert au 1er novembre 2019 jusqu'à la tenue de la cérémonie de remise des prix du 23 octobre 2021 au château de Castries.
Nous avons été accueillis à bras ouverts par la nouvelle équipe municipale, et la cérémonie s'est tenue en présence de Mme le maire Vassas-Mejri, également vice-présidente de Montpellier-Métropole, de Mme Théry, élue à la culture, M. Vital Heurtebize, prédisent de Poètes sans frontières, et des deux vices-présidents Christian Malaplate et Claire Dutrey.
La coordinatrice Marie Tuyet a été heureuse de remettre les nombreux prix aux lauréats, aux côtés des deux édiles. Des lectures des textes primés ainsi que des temps musicaux ont été proposés au public venu nombreux partager la joie des lauréats.

COMMENT CONCOURIR ?

Au lancement du concours, l'information est diffusée sur différents supports :  réseaux sociaux, emails, facebook, site de Poètes Sans Frontière, revue l’Étrave de PSF, articles de presse et agenda culturel LR2L OCCITANIE.

  • Pour obtenir le règlement : par mail, en cliquant sur le bouton en savoir plus tout en bas de cette colonne : 

HISTORIQUE ET ALBUMS SOUVENIRS

Si les Jeux Floraux de Poètes Sans Frontières existent en diverses régions de France et pays francophones depuis la fondation de l'Association à but humanitaire en 1993, c'est sur Narbonne que les jeux floraux méditerranéens se sont tout d'abord implantés. Dirigés alors par la poétesse Isabelle-Marie ECHEGUT, c'est en 2017 que Marie TUYET en reprend la coordination sur Montpellier-Métropole, avec une fréquence d'une année sur deux.
La première remise des prix a eu lieu au Gazette-Café de Montpellier en octobre 2018, pour un nouveau lancement en 2019-2020, compromis par le covid. C'est ainsi que c'est seulement en octobre 2021 que la deuxième cérémonie de remise des prix a pu voir le jour.
Désormais constituée en Antenne de Poètes sans Frontières sur Montpellier et la région méditerranée en Occitanie, la nouvelle équipe s'est étoffée et a décidé d'annualiser le concours de poésie pour les saisons à venir.
Désormais, il aura lieu tous les ans, du 15  février au 30 juin, pour une cérémonie de remise des prix prévue le dernier ou avant-dernier samedi d'octobre de la même année.
Nous sommes fiers d'avoir déjà pu réaliser à partir de ces deux actions 2 collectes :
- la première, celle du concours 2018 à destination des migrants accueillis en Auvergne par l'association FAS et destinée à financer leur intégration sur le sol français (familles d'accueil, études, permis de conduire,aides au logement, ...).
- cette année, pour venir en aide aux étudiants fragilisés par a crise sanitaire du covid, en rejoignant l'action du Secours Populaire.

LES TEMPS FORTS 2021

Cette année pour la première fois les Jeunes Poètes étaient de la partie ! Le niveau poétique et la profondeur des messages ont abasourdi le public qui a applaudi chaleureusement les performances.
Nous espérons que pour la prochaine mouture, de nombreux autres jeunes leur emboîteront le pas.

Une pause en chanson et musique a été proposée cette année encore par le talentueux GITAN NOIR, qui nous a partagé deux de ses compositions, sur des airs de Flamensoul, le registre musical qu'il a créé, et qui unit à la musique flamenca, la soul music, et d'autres genres musicaux de manière subtile. Un vif succès !

Un hommage au Président Vital Heurtebize a été brillamment rendu par Claire Dutrey, à partir d'extraits de son dernier recueil : "Je reviendrai", paru chez Nouvelle Pléïade.
L'occasion pour le public de découvrir et ou se laisser ré-enchanter par la plume de celui qui fait notre fierté, un grand poète contemporain plusieurs fois primé par l'Académie Française.
Pour découvrir son recueil :

https://www.psf-letrave.fr/pg/l-etrave_le-dernier-recueil-de-notre-president-__.html
 

L'hommage à Maurice Carême qui clôtura la matinée déjà riche en émotions fut sans contexte un des temps forts de notre événement. Proposé par Anne-Catherine Logiest venue présentée son CD "comme Carême en septembre" au piano-voix après avoir lu une lettre du directeur de la Fondation Maurice Carême en Belgique, rédigée spécialement pour notre événement. C'est alors que le président de Poètes sans Frontières Vital Heurtebize nous a partagé des souvenirs personnels de son amitié avec le grand poète. Émotion garantie !

L'AFFICHE DE LA MANIFESTATION DU 23 OCTOBRE 2021

Grâce à mon expérience, mon sérieux et mon approche orientée résultat, j'ai eu la chance de travailler avec de nombreux clients d'exception.

Voici le premier texte que vos visiteurs vont voir en arrivant sur votre site web. Décrivez ici votre projet à l’aide d’une phrase courte ou d’un slogan.

SUR CE SITE LES TEXTES PRIMES 2021 A L'HONNEUR... patience, en cours de construction !

CATEGORIE ADULTES, PRIX DU RECUEIL

PREMIER PRIX :
Viviane NAU,
 AUX TEINTES SAFRANEES QUE DECHIRE LE CRI D’UN VIOLONCELLE .

extraits :

 A L’OREILLE DES ANGES.

La roseraie explose sous des enluminures brûlantes
Les soupirs opaques effleurent ta peau avec une lenteur sacrée
Laissant l’aube louanger son parfum de prières évanescentes
Sous les accords d’un violon ivre
Qui frémit à l’oreille des anges .

COULEURS ACIDULEES.
Ma robe aux couleurs acidulées
S’éparpille comme une étoile Courtisée par un jaune criard au goût de nectar
Dans la chambre discrète j’imagine ton corps
Tes bras, ton sourire et ta voix Un bleu nuit emprisonne les pastels capricieux
Pour une ambiance où flottent des parfums
Qui enrubannent ton corps à la recherche du mien.

DEUXIEME PRIX DU RECUEIL :
Yves MUR, Fleur de Sel.
 

LE  JASMIN  JAUNE.

La neige a déroulé ses plis d’hermine blanche 

En d’absolus décors, immaculés et sourds, 

Pendant que le jasmin en robe du dimanche,

Enveloppe de fleurs ton âme de velours.

 

Quand la bise a fripé les pourpres de l’automne,

Et pâli tous les ors de nos jeunes soleils,   

Pour chasser les frimas éclot le jasmin jaune

Qui réchauffe le cœur de tes rêves vermeils  

 

Importent peu les ans, lorsque notre tonnelle 

Prend la couleur jasmin que chante la saison

Et s’embaume à l’envi de l’odeur éternelle

Du doux safran poivré qui trouble ta raison !

 

Car Flore peint toujours notre ‘Carte du Tendre’

Des milliers de parfums abreuvant nos printemps

De cette soif d’aimer où ton cœur sans attendre 

S’enivre avant l’été du goût des jasmins blancs


TROISIEME PRIX du RECUEIL :
Jacky GIL, Labeurs.








ACCESSIT : Lapepa YOBA, de l'Amour des maux et des mots.

 





CATEGORIE ADULTES PRIX DU MEILLEUR POEME

PREMIER PRIX :
Une âme dans une poche,  Mohammed Al Hodai .

Encore je vais ranger mes affaires…

Je ne sais pas si je range mes affaires ou les mois; les feuilles tombées des yeux, la distance, les gens…

Je ne sais pas si les affaires me rangent ou si ce sont les maisons qui nous rangent.

Les portes, les fenêtres, et le toit deviendront une forêt sur le mur des souvenirs.
 Je vais mettre la maison devant la porte

Je ne sais plus si je dois ranger les gouttes de la pluie, le chemin du nuage pour qu’ils ne se heurtent pas à la terre,

Mais je vais amener les sables, les rochers, les anciennes chaussures, un parfum de silence, la mer sans les vagues, même les vêtements des arabes, je porterai tout ça dans mon sac à déménagement.

Je porte encore la joie, le bonheur dans un sourire, je ferai un désert sur le ciel, et une pluie sous la terre et je monte pêcher des oiseaux à la mer et je descends chasser des poissons au ciel.

Je vais voyager avec un enfant qui ne porte pas de nom, ni visage, ni date de naissance et qui n’a qu’un seul pied.

Je vais regarder sans yeux, entendre avec une oreille, marcher sans pieds, parler sans langue, embrasser et raconter toutes les histoires sans lèvres ni livres.
 Je garde le reste de la lumière de la journée pour la fin de la soirée, je vais écrire une page dans un seul cheveu, un livre dans un point.

J’invite la nuit avec ses amis (les étoiles) à la soirée dans une cloche muette, une église à boire dans une mosquée, la liberté à l’esclavage, le dieu à écouter une musique chantée par les larmes des femmes, par le sommeil des enfants sous les décombres.

Enfin je déménage avec tout moi-même, une âme dans une poche, un pays plié comme une carte, je range les couloirs du cœur et les chaises du temps,

Et je déménage.

DEUXIEME PRIX : Jean-Claude LAMOUCHE, Cours et Rage.












TROISIEME PRIX EX-AEQUO :
Violette GUYOT, Apolline














Simone RIVER, aux Enfants de la guerre.
 Aux enfants de la guerre 
Qui souffrent sur cette terre Pour que cessent les canons Je pleure cette chanson 
Enfant de la Palestine
 Vos champs sont peuplés de mines 
Enfants de Syrie sans vie
 Vos camps sont à l’agonie
 Mal à l’occidental 
qui mène le bal ?
 Psychopathes et technocrates Démoniaques en 
Aux enfants sans père ni mère Des massacres entre frères 
Au Rwanda colonisé Hutus Tutsis sacrifiés
 Aux enfants victimes du sort Pour quelques paillettes d’or Morts dans l’enfer de la mine Ne verront jamais les cimes Mal à l’occidental qui mène le bal ? 
Psychopathes et technocrates Démoniaques en cravates 
Aux enfants objets de vices Abusés de mille sévices Taiwan, Népal, Brésil, Vietnam, Voleurs violeurs sans âmes Dans les corps et dans les cœurs 
Sèment l’horreur et la terreur N’ont ni peur ni rancœur 
Sont des oiseaux de malheur Mal à l’occidental Mais qui mène le bal ? 
Psychopathes et technocrates Démoniaques en cravates 
Aux enfants qui sont les rois Ne connaissent ni faim ni froid Quelques vers vers la lumière Et des prières pour leurs frères Notre monde est odieux 
Que sont devenus nos dieux ? La vague brune nous menace Les bannis arrivent en masse Bal à l’occidental Mais qui sème le mal ? 
Pathétiques hystériques 
Sous les bombes les maléfiques. 

CATEGORIE JEUNES POÈTES, PRIX DU RECUEIL

PREMIER PRIX : Mémoire Violette, Emilien GUITARD (20 ans).

extraits :

 Naufrage .


Le sable mouvant
Des pensées se délétère.
Des falaises à flanc
Au loin voient la bannière.
Les vagues me bercent,
à l’immensité bleue.
Noirs désirs s’affrontent,
Rêves qui demeurent insidieux. S’affrontent alors des images Guerre, mort, silence.
Dans les eaux froides je nage, Seule direction la potence, Sans ta lumière claire,
Loup coincé sous plafond de verre.

Notice #4 .
Maladie bleue qui parcourt les fleurs
Du champ grenat des pensées avec ferveur,
Qui balaye l’immensité de l’esprit craintif.
Un songe haineux envers toi, assez approximatif ;
de l’esprit comme seule ennemie,
Fatale erreur d’y croire, et au loin il me semble apercevoir Que du cauchemar c’est la tyrannie.


CATÉGORIE JEUNES POÈTES, PRIX DU MEILLEUR POÈME

PREMIER PRIX :
Elévation du Petit Prince, Emilien GUITARD( 20 ans).


Parce que nous sommes des rois sans sceptres, Des souverains déchus, Des princes sans royaumes, Des dauphins sans avenir, Des ratés, Des sans-avenirs, On aimerait leurs montrer qu'on va y arriver, Avec ou sans ailes, À gravir, à conquérir des sommets, À la sueur du front, À coup d'espoirs, À l'once de lumière au fond du tunnel, À force de sécher les larmes, À force de se trouver nul et de plus avancer, À toutes les occasions loupées, À tous les royaumes qu'on voudrait conquérir, À tout ce qu'on voudrait enchérir, À ce qu'on touchera jamais, On va se relever, Jusqu'à toucher le ciel, Jusqu'à emmerder le monde, Jusqu'à faire des choses biens, Jusqu'à trouver la bonne alternative, Jusqu'à toucher le ciel je te le promet.

DEUXIEME PRIX : Dorian PAQUET, 19 ans, Mon Amour.

Cher lecteur, cette fois, je te fais une faveur : Je te livre un secret qui m’emplit de bonheur. Je suis amoureux de quelqu’un de très spécial
Qui, chaque instant, m’emmène en conquête spatiale.
Je sais, elle est plus âgée que moi,et pourtant
Je l’aime de tout mon cœur, du haut de mes quinze ans. Quelles nuits sans sommeil nous avons passées
A nous échanger nos plus intimes secrets !
Lorsque je me sens mal, elle énonce pour moi
Des mots délicieux dissipant mon émoi
Et qui restent secrets. Qu’elle est énigmatique,
Lorsqu’elle offre son corps à mon esprit lyrique !
Je bois ses paroles comme je mangerais des fraises,
Mon amour,
Ma langue française.

TROISIEME PRIX EX AEQUO :
Rémi ROUSSET, 16 ans, La Pomme.


La Pomme Produit de la nature, la pomme est un fruit de culture. Son apparence lisse et solide résiste à tous les sévices. Elle est structurée de la tête aux pieds, du pédoncule au pistil coloré. Rougissant timidement, jaunissant précieusement, la pomme est un sésame, naissant de l'imaginaire de Cézanne. Pourtant, d'humeur volatile, la pomme change d'aspect au gré du vent et des vergers. Des habits rouges habillent les pommes d'api ou celle d'amour, des vêtements jaunes revêtent la reine des reinettes et une peau rosée recouvre la chair nue de la pomme d'Adam. Sphérique ou aplatie, elle croque la vie, avant de mûrir dans la rondeurs du ventre des Hommes. Perchée en haut du dôme d'un malus domestica, la pomme intrigue. Newton s'interroge avant de tomber dans les pommes. Est-elle sucrée ou acidulée, divine ou maligne ? Sa chair juteuse est une terre qui nourrit, d'où jaillit une source qui jamais ne se tarit telle la Fontaine de Jouvence. Ses sommes d'arômes enivrent les hommes. Fille étymologique de Pomone, la pomme est née des amours d'un dieu bucolique. Son intérieur d'or, gomme parfumée, sème malgré tout la discorde comme le choix de Paris d'où germe la mort. Pépins d'Eve aux chromosomes multiples et tentateurs, le cœur de la pomme renferme mémoires et axiomes. Plantée, la graine nouvelle donne naissance au germe du poème.

avec :  GRADY MUGISHO 19 ans, Congo.

LE SOLEIL APPORTE DU BLEU pris pour toi, capturé en couplets binaires sans rimes. battements de cœur syncopés; échanger la paix pour un rythme amer. tu es à présent dans notre tendre ruine... où la forêt est dragon et les jours se débarrassent de leurs vêtements. on peut entendre le printemps mais le sol est muet. pris pour toi, Capturé en couplets binaires sans rimes. On peut se perdre en nomade Sur les décombres Mais les murs finissent toujours par craquer. Attendre et faire les gestes d'un archer, Le soleil apporte du bleu. 

SOUVENIRS 2018